Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Au revoir et merci

22 Mai 2018

Au revoir et merci

CTHB - Fleury : 25-25.

Fleury était venu avec l'intention de ne pas tendre l'autre joue après le 34-19 de son dernier voyage en Touraine. Le faux-rythme de l'ensemble de la rencontre a permis aux joueuses de Christophe Cassan de montrer un tout autre visage et de repartir sur un score de parité qui n'a rien d'illogique en fonction de ce qu'on a pu voir sur le terrain pendant soixante minutes.

Le CTHB voulait terminer sur une bonne note de plaisir partagé avec son public et offrir une belle fête sportive aux quatre joueuses qui disputaient leur dernier match sous le maillot chambraisien.
Ça n'a pas été complètement réussi sur le plan du jeu collectif. Pas de belles envolées offensives, pas de grandes phases défensives malgré les "Ça passe pas, ça passe pas" des supporters, pas de break au tableau d'affichage...
Et puis, passé le petit goût d'inachevé, avec une dernière possession gâchée à 25-24 qui offre une égalisation inespérée à l'adversaire, il y a eu les remerciements à une équipe qui a su éviter les play-down (et il valait mieux que ce soit comme ça !) et les marques de sympathie et d'amitié reçues par Constance, Jacquie, Nely et Vanessa.

Constance, LA Chambraisienne pure souche, la jeune judoka aux multiples médailles, comme l'a souligné Christian Gatard, qui n'a oublié ni David Etcheverry, ni Guillaume Marquès dans sa belle aventure du handball national et international. En ayant signé à Brest, elle va y ajouter les duels de la Ligue des Champions !
De nouvelles portes qui s'ouvrent pour l'ailière gauche du CTHB qui a conclu simplement : " Il y a beaucoup de personnes qui vont me manquer !"

L'hommage de Guillaume Marquès a été simple et chargé d'émotion pour Jacquie et Nely : " Deux grandes dames du handball, deux belles personnes qui feront toujours partie de la famille au CTHB;"
L'humour de Jacquie a encore fait mouche : " Ça fait trois ans que vous m'écoutez gentiment quand je raconte mes histoires ! Ça fait aussi trois ans que je vois monsieur Gatard venir nous supporter. C'est un maire trop cool !
Tout ça mérite bien une petite chanson : " Non, rien de rien, non, je ne regrette rien..."
Nely n'a oublié personne au sein du club : les dirigeants, les partenaires, les bénévoles et, bien entendu, le public.

Enfin, il y a eu les mots de Vanessa, ovationnée par le public pendant toute la rencontre, qui a eu le bon goût de marquer encore 7 buts avec son fameux numéro 7 porté depuis 7 ans : " J'ai fait de très belles rencontres au CTHB et j'y compte des amitiés fidèles et profondes. En partant à Nantes, je vais avoir le plaisir de jouer en Coupe d'Europe. C'était un objectif fort dans ma carrière."

François, pour le site du CTHB