Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Christophe Bouhour : « Une très belle œuvre collective »
22 mai 21 GO Europe
22 Mai 2021

Christophe Bouhour : « Une très belle œuvre collective »

En juin 2006 naissait une entente Chambray – Saint-Cyr qui avait pour objectif de mettre le handball féminin encore plus en valeur au sein du territoire tourangeau.

En juin 2010 naissait le Chambray Touraine Handball qui venait d’accéder à la D2, l’antichambre de l’élite nationale, après trois montées successives.

En juin 2016, le CTHB accède à la D1 et se qualifie ensuite chaque saison, disputée de façon régulière, pour les play-offs.

En mai 2021, le CTHB se qualifie pour disputer une Coupe européenne en terminant dans le top 4 d’un championnat haut de gamme.

Le 21 mai 2021 fera partie des plus grandes soirées de joie collective vécues par Christophe Bouhour, manager général de l’équipe professionnelle.


Christophe, que de chemin parcouru en une quinzaine d’années…

Le handball féminin mérite d’être mis en lumière, je l’ai toujours pensé et j’ai fait en sorte de contribuer à la montée en régime de l’équipe féminine accueillie par Chambray il y a quinze ans. Je me souviens de la très grave blessure de Guillaume Marquès en 2006. Un coup d’arrêt brutal pour sa carrière de joueur, le début d’une belle aventure sportive (à laquelle je croyais très fort) comme entraîneur en compagnie de Philippe Huault et Gérald Ménard, deux présidents qui ont très bien travaillé en structurant efficacement le  club de Chambray.

 Il y a six ans, en fonction d’une longue amitié et d’une passion commune pour le monde du sport, je suis venu rejoindre Yves Guérin au CTHB, en tant que manager général,  avec une ambition partagée de viser le haut de tableau de la LFH. Nous venons d’atteindre cet objectif avec, à la clé, une qualification pour l’Europe. C’est un nouvel aboutissement d’une très belle œuvre collective dans laquelle la municipalité de Chambray a joué un rôle prépondérant. Christian Gatard et son équipe municipale nous offrent leur soutien permanent et un bel outil à la Fontaine Blanche, de notre côté nous continuerons d’y présenter les duels spectaculaires de LBE et nous y ajoutons les joutes européennes. De quoi faire vibrer les gradins avec le retour espéré d’un public qui nous manque tellement.


Tu n’oublieras pas ce 21 mai 2021 ?

C’est certain. Je savais que ce groupe allait porter au plus haut notre projet. L’état d’esprit de toutes les joueuses a toujours été remarquable tout au long de la saison, la récompense est méritée. Je garderai les images de Linda Pradel, Camille Asperges, Mathilde Nicollet et Caroline Valente me tombant dans les bras. Elles ont le sentiment, très légitime, du devoir accompli et elles savent qu’elles font partie, à jamais, de la grande famille de Chambray. Ce sont quatre très belles personnes qui nous auront beaucoup apporté et qui sont parfaitement représentatives des valeurs privilégiées par le CTHB.


Et maintenant on se projette vers 2021-2022…

Finir dans le top 4 avec le onzième budget de LBE, c’est une vraie performance. Qu’il s’agisse des dirigeants, des entraîneurs, des bénévoles, nous avons les bonnes personnes au bon endroit avec l’exemple de Jérôme Delarue en tant qu’entraîneur et Guillaume Marquès comme directeur général du club. Ce sont des « gars de chez nous » sacrément compétents !

Nous avons recruté en pensant déjà à l’Europe, on sentait que ça devenait très proche. C’est officiel aujourd’hui et je souhaite que nous mettions tout en œuvre pour sortir des poules de qualification dès cette première saison européenne.


François, pour le site du CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler