Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Interview d'Estel Memana
memana estel
02 Octobre 2019

Interview d'Estel Memana

   A 22 ans, Estel Memana fait ses premiers pas en LFH, qu'il faut désormais appeler Ligue Butagaz Energie (LBE), et elle vient de montrer tout son talent en signant un 4 sur 4 face la défense de Brest. La collégienne d'Ambérieu en Bugey, commune de l'Ain bien connue dans le monde du sport grâce à Laure et Florent Manaudou qui y ont effectué pendant des années d'innombrables longueurs de bassin, est entrée un peu par hasard dans le monde du handball :

«  Il n'y avait rien d'évident au départ. J'aimais faire de l'athlétisme et je m'amusais aussi en pratiquant d'autres sports collectifs mais, à seize ans, j'ai choisi de rejoindre le pôle féminin de hand à Lyon. » Sacrée championne régionale avec Ambérieu en moins de 16 ans, Estel a enchaîné en championnat national des moins de 18, a raflé au passage un titre de championne de France en relais 4 fois 100 mètres en athlétisme et a su tirer tout le profit de ses qualités sportives et mentales pour passer en trois ans de la Nationale 3 à la D2. Sa coach à Ambérieu ne s'était pas trompée :

« Estel est une battante, acharnée au travail et dotée d'une niaque de lionne. »

 

Cinq dates importantes dans la vie d'Estel :

 

* 2015 : «  C'est une année très particulière pour moi. Elle a bien commencé avec une convocation pour un stage national après les inter-pôles et tout s'est arrêté quand je me suis fracturé une vertèbre lombaire. Après un moment de doute sur mon avenir dans le handball, j'ai tout de suite rebondi en signant à Vaulx en Velin. »

 

* 2016 : «  Les choses se sont un peu plus compliquées quand j'ai dû soigner durant des mois une tendinite au genou. Là, franchement, je me suis dit que ça allait peut-être être la fin de l'aventure dans le monde du sport de haut-niveau. D'un autre côté, j'ai réussi mon bac STMG et j'ai choisi de poursuivre en DUT en technique de commercialisation. »

 

* Décembre 2018 : « Deux ans plus tard, la roue a bien tourné : je joue en D2 avec Vaulx en Velin et je fais partie de la sélection congolaise (République Démocratique du Congo) qui va disputer la Coupe d'Afrique des Nations. Cerise sur le gâteau, on finit troisième de la compétition derrière l'Angola et le Sénégal, et on se qualifie pour les championnats du monde au Japon. »

 

* Mars 2019 : «  Le téléphone sonne. J'ai déjà été contactée par plusieurs clubs de D2 mais, au bout du fil, c'est le Chambray Touraine Handball qui me propose un contrat. Je me suis dit « C'est super...alors maintenant ou jamais ! » Aujourd'hui, c'est que du bonheur ! »

 

* Décembre 2019 : « Je suis convoquée pour un stage du 22 au 30 septembre avec la sélection congolaise. Si tout se passe bien, je participerai aux championnats du monde de handball pour la première fois de ma vie... »


François, pour le CTHB


Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler