Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > ITW SANS BARRIERE, SANS MASQUE et SANS GANTS - Martin DROUILLARD
VISUEL MARTIN DROUILLARD - FANTASIA
19 Juin 2020

ITW SANS BARRIERE, SANS MASQUE et SANS GANTS - Martin DROUILLARD

   Martin Drouillard attendait avec impatience l'annonce du déconfinement : «  Pratiquement deux mois sans ouvrir mon magasin Fantasia, sans accueillir les clients, sans coups de téléphone, sans offrir la possibilité de se déguiser pour un moment de fête, c'est long...très long ! »

 

Magasin vide mais vie de famille pleine ?

Professionnellement, ça a été très compliqué, même dramatique mais, heureusement, il y a eu la famille avec ma femme et trois enfants. On a eu la chance d'avoir beau temps, de profiter du jardin tous ensemble et d'utiliser le barbecue. Je crois que les enfants ont une overdose de saucisses !

 

Comment ça se passe depuis le 11 mai ?

Le commerce reprend tout doucement. Les trois premières semaines, la reprise a été symbolique avec des retours de locations de costumes et des informations au téléphone sur notre réouverture.

C'est mieux depuis la deuxième semaine de juin. La clientèle est encore partagée entre ceux qui « attendent un peu » et ceux qui « lâchent les chevaux ». Il est à nouveau question de soirées déguisées, de salles décorées, de feux d'artifice et, petit à petit, on va retrouver les animations de mariages dont les dates ont été décalées mais pas annulées.

 

Côté perso :

 

La première sortie après le déconfinement ?

Déjà la date du 11 mai avec le retour à la normale pour les déplacements. Je suis retourné au magasin avec énormément d'envie et de plaisir. Début juin, nous sommes allés au restaurant en famille...et c'était bien !

 

La dernière bonne bouteille dégustée ?

Il y avait une côte de bœuf sur le barbecue et on l'a accompagnée d'un « Mise de la Baronnie » 1985. Un grand moment…

 

Vous êtes « J'épluche les légumes » ou surgelés ?

Nous faisons très attention à la qualité de nos repas. On achète les produits locaux, on aime aller au marché.

 

Une anecdote très particulière pendant le confinement ?

Dès les premiers jours de confinement, plus de tondeuse ni de machine à laver. Je ne me voyais pas tondre la pelouse au coupe-ongles ! J'en ai acheté une et, pour la machine à laver, j'ai utilisé celle du magasin pendant quelque temps. Ça me permettait d'aller au magasin en ayant coché mon attestation de dérogation à la case des raisons professionnelles.

 

Des projets, des envies pour l'été ?

Pour moi, ce sera magasin ouvert du lundi au samedi comme d'habitude. Les enfants iront profiter des plages de Vendée.

 

Vous pratiquez un sport individuel ou collectif ?

J'ai toujours eu une grande passion pour le rugby et pour le hand. De façon personnelle, ma plus grande activité physique c'est le jardinage…quand j'ai le temps.

 

Quel média utilisez-vous le plus souvent pour vous tenir informé ?

Je regarde très régulièrement les informations télévisées à vingt heures.

 

 Comment voyez-vous le CTHB en mai 2021 ?

J'ai vraiment envie de le voir dans le top 3. On sait que le championnat est difficile mais j'ai confiance. J'ajoute que j'ai décidé de venir aussi souvent que possible encourager les joueuses du CTHB et partager de bons moments avec les partenaires.


François, pour le site du CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler