Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > ITW SANS BARRIERE, SANS MASQUE et SANS GANTS - Olivier JAFFRELO
VISUEL OLIVIER JAFFRELO - MEILLEURTAUX
22 Mai 2020

ITW SANS BARRIERE, SANS MASQUE et SANS GANTS - Olivier JAFFRELO

 Franchisé indépendant et dIrecteur de l'agence Meilleurtaux.com à Tours, Olivier Jaffrelo est plutôt confiant pour l'avenir après  huit semaines de confinement qui resteront bien gravées dans sa mémoire.

 

Comment s'est passée cette période de confinement ?

Ça a été une période anxiogène pour bien des raisons. J'ai  pensé à la santé de tous et, particulièrement, à celle de nos collaborateurs. Nous avons des équipes bien constituées et efficaces que nous voulons conserver.

Sur ce point, tout va reprendre progressivement après passage par le chômage partiel pour huit personnes. Nous avons poursuivi à deux, alors que nous sommes dix habituellement, et il a fallu assurer sur plusieurs plans : en plus de rester responsable de l'agence, j'ai été tour à tour directeur des ressources humaines, commercial, intervenant auprès des banques, des notaires et, à certains moments, intendant.

Autrement dit, bien occupé avec présence au bureau chaque matinée et télé-travail à la maison. Ce dernier point est positif puisqu'il m'a permis d'avoir plus de temps pour la vie en famille, faire beaucoup d'activités de plein air avec les enfants.

 

Côté perso :

 

Quelle avait été votre dernière sortie avant le confinement ?

Un petit séjour dans le golfe du Morbihan où je vais régulièrement prendre l'air du pays et me balader sur les îles ou sur l'océan.

 

La dernière bonne bouteille dégustée ?

Une bouteille de champagne Roederer pour saluer l'annonce de déconfinement.

 

Vous êtes plutôt « J'épluche les légumes » ou surgelés  ?

Nous sommes « circuit court », produits locaux et frais achetés sur le marché.

 

Vous avez eu envie de cocher la case « Je veux voir un match de hand » sur l'attestation  ?

Oui, on est sevré de cette forme de rituel, de l'ambiance pendant les matchs, des moments de convivialité avec les partenaires. Je manque très rarement une date prévue sur l'agenda du CTHB.

 

La première sortie après l'annonce du déconfinement  ?

On vient de la réaliser avec les enfants en passant un week-end dans deux cabanes dans les arbres à Sonzay. On était les premiers clients de la saison !

 

Une anecdote particulière pendant le confinement ?

Je suis plutôt hyper-actif et là j'ai pris le temps de mettre les mains dans la terre avec mes enfants. J'ai jardiné, j'ai planté des fraisiers, des courgettes, des tomates et j'ai même observé les petites bêtes qui vivent dans le jardin. Je me suis posé…

 

Côté pro :


Comment ça se passe à l'agence depuis le déconfinement  ?

Ça reprend plutôt bien. Les visites de biens par les agents immobiliers ont recommencé et on a toujours potentiellement plus de demandes que d'offres. Ce marché est reparti.

Les prêts aux particuliers ont repris, les banques sont en ordre de marche mais la hausse des taux pourrait assombrir une reprise fragile.

C'est aussi le temps de la reprise progressive à l'agence, on s'est donné deux semaines. Je sais que je peux compter sur les valeurs humaines et les compétences de tous nos collaborateurs.

 

 Et pour finir :

 

Des projets, des envies pour l'été  ?

C'est un peu compliqué de se projeter aujourd'hui. Ce qui est certain, c'est qu'il va y avoir une période cruciale pour nous, comme d'habitude, en juin et juillet. Notre priorité est d'être auprès de nos partenaires promoteurs, agents immobiliers, constructeurs...pour financer leurs clients.

Ensuite il y a toujours la perspective d'aller dans le Morbihan…

 

Avant l'arrêt imposé par le covid-19, quel était votre meilleur souvenir avec nous  ?

On a tous vibré le 11 mars en assistant à la qualification pour les demi-finales de Coupe de France d'une équipe du CTHB qui nous a procuré un vrai moment de plaisir collectif.

 

On se projette un an plus tard, comment voyez-vous le CTHB en mai 2021  ?

Ce serait un très beau cadeau pour tout le monde de voir le CTHB se qualifier pour une compétition européenne.

 

Un message pour la communauté de partenaires du CTHB ?

D'abord, rester en bonne santé. Ensuite, se retrouver aussi rapidement que possible avec des partenaires qui, pour moi, sont tous des personnes faciles d'accès et humbles. Enfin, partager, avec modération, un petit verre de Chinon signé Wilfrid Rousse.

 

François, pour le site du CTHB








Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler