Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > ITW SANS BARRIERE, SANS MASQUE et SANS GANTS - Romain MARTIN
VISUEL ROMAIN MARTIN
06 Août 2020

ITW SANS BARRIERE, SANS MASQUE et SANS GANTS - Romain MARTIN

  Romain Martin gardera un souvenir très particulier du printemps 2020 : «  J'ai décidé de franchir le pas en mettant un terme à ma fonction de responsable de production dans une entreprise pour créer la société Esquiss'line à Vernou. J'ai eu le temps de prendre du recul, de réfléchir à ce nouveau projet, de le peaufiner pendant la période de confinement et mon nouveau challenge a débuté le 1er juin. »

 

Comment se passent les premiers pas pour Esquiss'line ?

Juin a été calme mais on est sur les chapeaux de roues depuis juillet. Tout le monde est au taquet pour répondre aux nombreux contrats. Nous proposons des produits en matériau composite qui vont des abris dans les stades pour les joueurs de football aux pots Jumbo qui décorent les rues des villes en passant par le mobilier urbain, les transports publics, l'aéronautique et le sport automobile. On réalise du sur mesure, le composite est partout.  Il y a un gros marché potentiel et je suis plutôt confiant pour l'avenir.

 

Côté perso :

 

La première sortie après le déconfinement ?

C'étaient des premières sorties consacrées à la famille, aux amis et aux balades dans les parcs aux alentours de Nazelles.

 

Une bonne bouteille dégustée dernièrement ?

Un Saint-Nicolas de Bourgueil 2017.

 

Vous êtes « J'épluche les légumes » ou surgelés ?

 J'aime éplucher les légumes, surtout ceux qui viennent directement de mon potager. Il y a aussi les produits locaux achetés sur le marché chaque semaine.

 

Une petite anecdote pendant le confinement ?

Contrairement à ce que j'ai pu entendre un peu partout, j'ai perdu trois kilos ! J'ai fait du home-trainer tous les jours pour rompre avec les moments de réflexion que je consacrais régulièrement à mon nouveau projet. Je m'étais préparé un programme très strict...et je m'y suis tenu.

 

L'été 2020 est bien entamé, vous avez prévu des vacances en août ?

J'ai prévu une semaine à Saint-Jean de Monts avec des amis et j'irai aussi passer quelques jours dans les Côtes d'Armor chez mes parents.

 

Après le home-trainer du confinement, vous poursuivez en sport individuel ?

Je consacre deux moments par semaine pour des sorties en vélo sur des parcours entre 30 et 50 kilomètres. J'attends encore un peu pour reprendre le squash.

 

Quel média préférez-vous pour vous tenir informé au quotidien ?

Je vais un peu sur certains réseaux sociaux d'information et j'arrive à me rendre disponible environ une fois par semaine pour le 20 heures à la télé.

 

Parlons handball :

 

Pourquoi avez-vous eu envie de devenir partenaire du CTHB ?

C'est tout nouveau puisque ça date du mois de juillet. J'ai eu l'occasion de rencontrer Florent Ploux à propos de notre production de pots Jumbo et il m'a beaucoup parlé de l'ambiance qui régnait au sein du Chambray Touraine Handball. Je suis un grand amateur de sport en général, il m'a vite convaincu et le bon contact avec Antoine Recher a fait le reste.

 

Qu'espérez-vous pour le CTHB saison 2020-2021 ?

Un championnat bien réussi qui aboutisse à une qualification européenne. J'ai eu envie de me rapprocher d'un sport qui a le vent en poupe et c'est encore mieux avec une équipe féminine.

 

Un petit message pour la communauté de partenaires du CTHB ?

Très franchement, j'ai hâte de venir participer à cette belle aventure humaine et sportive. J'ai envie de faire connaissance avec les partenaires et de venir supporter le CTHB dans les gradins. Septembre approche, il y aura la soirée de présentation de l'équipe au château de la Branchoire le 3 puis la première rencontre à domicile le 9 et j'attends ces deux moments avec impatience.

 

François, pour le site du CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler