Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > ITW SANS BARRIERE, SANS MASQUE et SANS GANTS - Sébastien MONIN
VISUEL SEBASTIEN MONIN FINAXY
02 Septembre 2020

ITW SANS BARRIERE, SANS MASQUE et SANS GANTS - Sébastien MONIN

  Directeur du développement de Finaxy Centre  Val de Loire, filiale de Finaxy group, l’un des premiers cabinets français de courtage d’assurances, Sébastien Monin accorde beaucoup d'importance à l'esprit d'équipe : « Les valeurs du sport sont communes avec celles des entreprises. La présence de David Douillet, membre de notre comité exécutif, constitue un choix fort au sein de Finaxy en termes d'exigence, expertise et humilité.  Il mouille la chemise pour le groupe comme il a mouillé le kimono sur les tatamis !»

 

Comment s'est passée la période de confinement ?

Nous avons appris les mesures mises en place le 16 mars et les 265 collaborateurs du groupe ont été opérationnels dès le 17 mars à 18 heures en télé-travail. Nous avons eu la satisfaction d'avoir accompagné tous nos clients au plus près et au mieux durant toute cette période grâce à des salariés qui se sont immédiatement et efficacement adaptés à la situation imposée.

 

Et ensuite ?

Le télé-travail a été maintenu pour une partie du personnel en fonction des obligations familiales dues au fonctionnement scolaire en mai -juin et, pour quelques autres, en tenant compte de leur état de santé. La bienveillance et l'écoute sont toujours primordiales chez Finaxy. Il y a eu réflexion, anticipation et réorganisation dans les bureaux mais aussi et surtout renforcement de l'esprit de cohésion. Chacun est à son poste et Finaxy, qui en est à onze ans d'existence, continue d'avancer avec un rythme moyen de trois acquisitions de cabinets spécialisés chaque année.

Nous avons pour but d'être réactifs et de proposer des programmes d’assurances sur mesure à nos clients.

 

Côté perso :   

 

Vos premières sorties après le déconfinement ?

Ça s'est déroulé en trois phases : le plaisir de retrouver les 90 collaborateurs de nos équipes de  Saint-Pierre des Corps, un bon déjeuner en famille élargie et un parcours moins limité en vélo.

 

Une bonne bouteille dégustée ?

Un ami (qui se reconnaîtra) m'a offert pour mes quarante-cinq ans un magnum de Saint-Emilion de 1975...qui a tenu toutes ses promesses.

 

Vous êtes « J'épluche les légumes » ou surgelés ?

J'habite en milieu rural, je bénéficie d'un potager et d'un verger, j'achète des produits frais chez un primeur près de chez moi et ma femme est un vrai cordon bleu. On épluche et on déguste !

 

Une anecdote pendant le confinement ?

Je n'avais jamais vu autant de personnes se promener à pied sur le chemin communal proche de la maison. Un moment de découverte du milieu rural très proche de chez eux pour beaucoup, de belles journées pour en profiter...mais la baisse de fréquentation du chemin est très nette depuis le déconfinement !

 

Un peu de vacances pour vous ?

Deux semaines un peu moins pleines. Je les ai passées dans ma  chère Touraine, en profitant de la campagne et en restant proche de nos équipes toujours à pied d’oeuvre en période estivale.

 

Un peu plus de sport individuel ?

J'ai été très respectueux des consignes pendant le confinement. Je faisais des boucles en vélo dans le périmètre autorisé. Depuis le déconfinement, j'essaie de récupérer les kilomètres « perdus »...et d'éliminer les kilos superflus !

 

Quel média privilégiez-vous pour vous tenir informé ?

Je suis « hybride » entre le papier (je reste très attaché à tout ce qui concerne l'imprimerie) et le numérique. Chaque semaine, je lis « Le Point ».

 

Parlons handball :

 

Pourquoi êtes-vous partenaire du CTHB ?

Sur un plan personnel, mon beau-père a été sportif de haut-niveau et nous avons beaucoup échangé sur les valeurs du sport. De plus, chez Finaxy, nous veillons de très près à la parité. La décision de soutenir un club féminin dans l'élite va de soi.

 

Qu'espérez-vous en fin de saison 2020-2021 pour le CTHB ?

Bien que novice dans le monde du handball, j'ai entendu de bons bruits dans certains couloirs. L'équipe devrait jouer les premiers rôles dans ce championnat et je suis convaincu qu'elle hissera très haut les couleurs de la Touraine.

 

Un petit message pour la communauté de partenaires du CTHB ?

J'ai vraiment hâte de venir retrouver les partenaires à l'occasion de la présentation de l'équipe début septembre et j'attends avec impatience le début du championnat.

 

 François, pour le site du CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler