Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > L'Oeil de Vincent

01 Mars 2018

L'Oeil de Vincent

Dix-neuvième journée de championnat : CTHB – Nice, vendredi à 20h30.

Le classement : Chambray est 9ème avec 28 points ; Nice est 3ème avec 44 points.

La dernière ligne droite de la première phase :

Les quatre dernières journées seront disputées au cours du mois de mars.

Nice est assuré de disputer les play-off.

Côté play-down : Chambray est distancé de trois points par Toulon (l'actuel huitième et dernier qualifié pour les play-off) et a été rejoint par Bourg de Péage (28 points). Le Havre est 11ème avec 26 points et Dijon est dernier avec 20 points.

Ce qui reste à jouer :

Pour Chambray : à domicile Nice (2 mars) et Fleury (28 mars) ; à l'extérieur Bourg de Péage (17 mars) et Besançon (31 mars).

Pour Toulon : Nantes et Bourg de Péage à domicile ; Nice et Fleury à l'extérieur.

Pour Bourg de Péage : Chambray et Le Havre à domicile ; Besançon et Toulon à l'extérieur.

Le bon parcours de Nice :

Nice s'est vite installé dans le top 5 de ce championnat en allant signer un nul à Brest et en enchaînant sur quatre victoires consécutives. Aujourd'hui avec 12 victoires et 2 nuls contre 4 défaites, le groupe niçois s'est hissé sur la troisième marche du podium derrière Metz et Brest et devant Issy-Paris et Nantes.
Rien à voir avec une saison 2016-2017 qui s'était achevée en play-down. Le recrutement a été réussi avec les arrivées deTorstensson et Martin et il ne faut pas oublier le retour sur le terrain d'Abdelmalek qui a beaucoup manqué à son équipe l'an dernier.

L'avis de Vincent : « Le groupe niçois est solide. En plus de Torstensson et Martin, qui ont été blessées mais seront peut-être du voyage pour ce match, il y a des artilleuses comme Abdelmalek, Blonbou, Prudhomme, Schumacher ou François et deux gardiennes aussi efficaces qu'atypiques. Nice a obtenu un nul à Brest et a gagné le match-retour de cinq buts. Ça montre la valeur de ce collectif. »

Urgent et indispensable de prendre des points pour le CTHB :

Distancé de trois points par Toulon, le CTHB peut encore remonter la pente et éviter les play-down. Ça passe obligatoirement par un deux sur deux à domicile et, au moins, une seconde victoire à l'extérieur...après huit voyages à vide depuis le 2 septembre à Toulon. L'heure est à la mobilisation générale, à la révolte d'un groupe qui a démarré en fanfare avant de subir une longue série de blessures qui n'en finit pas puisque Szimonetta et Nadia ne seront pas sur la feuille de match contre Nice.
Série de blessures, série de défaites...mais l'espoir demeure.

L'avis de Vincent : « En défense, ça reste correct mais il faut qu'on dissuade davantage pour arrêter plus régulièrement la circulation de balle adverse. Il faut aussi qu'on se projette plus vite vers l'avant dès la récupération.
En attaque, c'est plus difficile parce qu'on monte en puissance par moments mais ça ne dure pas suffisamment. Il y a toujours autant de volonté, la même envie, la même détermination dans l'équipe mais on bloque dès qu'on perd le fil. Les « trous d'air » nous coûtent très cher.
Une chose est certaine : il faut qu'on prenne des points pour se redonner de la confiance.
»

Les autres rencontres :

Deux matchs ont eu lieu mercredi soir :

* Issy-Paris, dans sa salle, a été la première équipe à accrocher Metz en championnat cette saison (30-30). Les Messines ont eu jusqu'à sept buts de retard (26-19) mais elles sont revenues à hauteur à 4 minutes de la fin (28-28). C'est Zaadi qui a arraché le nul à une poignée de secondes de la fin.

* Brest s'est bien ressaisi après sa contre-performance face à Toulon en battant Le Havre 27-22. Le 6-1 d'entrée a mis les choses au point et les Brestoises, dominatrices de bout en bout, ont creusé le plus gros écart de la rencontre à 7 minutes du buzzer (26-18).

Toulon (8ème, 31 points) – Nantes (5ème, 42 points) : « La victoire à Brest est importante pour les Toulonnaises. Nantes joue bien, prend du plaisir en maîtrisant son projet de jeu pendant une heure.
Pour moi, il y a beaucoup d'incertitude sur le résultat de ce match.
»

Besançon (7ème, 32 points) – Bourg de Péage (10ème, 28 points) : « Besançon a du mal à se montrer constant dans ce championnat. Bourg de Péage prend de la confiance au fil des matchs...et n'est pas si loin d'une place en play-off. »

Dijon (12ème, 20 points) – Fleury (6ème, 33 points) : « La défaite d'un but devant Bourg de Péage est peut-être à l'origine du 30-17 encaissé par les Dijonnaises à Issy-Paris. Je suis surpris par l'ampleur de ce score et je pense qu'il y aura réaction d'orgueil.
Fleury est un peu en souffrance depuis le début de l'année 2018 avec cinq défaites de suite et un nul, la semaine dernière, contre Bourg de Péage.
»

François, pour le site du CTHB