Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Le CTHB jouera les quarts de finale
estel memana
06 Février 2021

Le CTHB jouera les quarts de finale

Chambray – Besançon : 33-27


La première manche du double duel Chambray-Besançon programmé en février a été dominée par un CTHB bien en rythme en attaque et bien en place en défense. Comme l’année dernière, Chambray disputera les quarts de finale de la Coupe de France dont le tirage au sort aura lieu jeudi 11.


Une défense très solidaire :


L’arme, souvent fatale, de Besançon c’est la vitesse d’exécution dans les montées rapides ou une circulation de balle régulièrement accélérée devant la zone adverse. Les Bisontines ont éprouvé bien des difficultés pour s’en servir face à un solide verrou chambraisien. Avant la pause (13-12), il a fallu que Kouyaté, Frécon et Gonzalez aillent au contact de près pour trouver des failles sur attaque placée. Et tout a volé en éclat dès la reprise. Pendant sept minutes, le CTHB a baissé le rideau de fer devant Linda Pradel et Besançon s’est retrouvé à sept longueurs (20-13). La pression n’a pas été relâchée jusqu’à dix minutes du buzzer et le groupe de Raphaëlle Tervel a encore plus accusé le coup : 26-17. La qualification était dans la poche du CTHB, Besançon s’est lancé dans un baroud d’honneur qui lui aura permis de passer de 17 buts en 50 minutes à 27 au bout de l’heure de jeu dans une fin de rencontre débridée mais au cours de laquelle Chambray n’a pas tremblé.


Les jeunes talents se sont exprimés :


En réussissant 11 tirs sur 14, sur contres ou décalages (pas toujours faciles à conclure), Estel Mémana a réalisé un remarquable festival offensif. Elle a su varier les impacts en alliant vitesse et précision. Jannela Blonbou a envoyé cinq missiles, dont elle a le secret, dans les filets adverses à des moments très importants dans la rencontre. Laugane Pina et Alblavie Mwadi Kabamba, rentrées au cours des dix dernières minutes, ont été, l’une comme l’autre, impeccables à la finition : le bon reflet du travail collectif géré par Jérôme Delarue et Vivien Gaillard depuis le début de saison.


Du temps de jeu pour Téa Marinovic :


Rentrée à la suite d’un coup douloureux pour Linda Pradel dès la cinquième minute, Téa a bien assuré l’intérim pendant plus de dix minutes. De retour dans les buts à la 48ème  , elle a stoppé net un penalty de Gonzalez avant, quelques minutes plus tard, de sortir gagnante d’un tête à tête avec Bouquet-Valentini.


La fiche du CTHB :


Gadiennes : Linda Pradel (40 minutes de jeu) : 8 arrêts ; Téa Marinovic : 3 arrêts dont 1 penalty.

Estel Mémana : 11 sur 14 ; Jannela Blonbou : 5 sur 6 ; Ana Paula Rodrigues : 5 sur 7 dont 4 penaltys sur 4 ; Camille Asperges : 2 sur 2 ; Alblavie Mwadi Kabamba : 2 sur 2 ; Laugane Pina : 2 sur 2 ; Nina Brkljacic : 2 sur 4 ; Djénéba Touré : 1 sur 1 ; Mathilde Nicollet : 1 sur 1 ; Julie Sias : 1 sur 3 ; Jovana Stoiljkovic : 1 sur 3 dont 0 penalty sur 1.

                                                                                                                          François, pour le site du CTHB.   

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler