Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Le très beau parcours de Jean-Louis Monteiro et Mathieu Boursaud
Resizer_15947205768950
28 Juillet 2020

Le très beau parcours de Jean-Louis Monteiro et Mathieu Boursaud

    Passionné de handball, Jean-Louis Monteiro l'a d'abord pratiqué en tant que joueur puis, dès 1997, il a pris le sifflet...et ne l'a plus lâché. En parallèle, et toujours dans le milieu du hand, il a été un président efficace et fédérateur à Vouvray : «  Il y avait 15 licenciés quand je suis arrivé, il y en a 200 aujourd'hui avec un salarié permanent au sein du club. Je vais passer le témoin à partir de la prochaine saison avec la certitude que le club va continuer d'aller de l'avant. 

En ce qui concerne l'arbitrage, je vais poursuivre avec mon collègue et ami Mathieu Boursaud. Ça fait dix ans de binôme...et beaucoup de feuilles de match ! »

 

Est-ce que tu t'attendais à gravir un nouvel échelon dès la saison 2020-2021 ?

Que ce soit Mathieu ou moi, nous n'y avions pas pensé puisque nous venions de monter en Fédéral Excellence 2 après avoir passé quatre ans sur le palier précédent. Ça a été d'ailleurs un peu frustrant à certains moments, il a fallu qu'on fasse preuve de ténacité et qu'on donne toujours le meilleur pour grimper d'un cran. Il faut être régulièrement bon pour rivaliser avec les représentants de Ligues aussi fortes que celles d'Ile de France et d'Aquitaine en particulier.

La FFHB a tenu compte de notre très bonne saison 2019-2020, au cours de laquelle nous avons été régulièrement bien notés en respectant rigoureusement toutes nos convocations. Pour franchir les paliers, il faut être disponible pratiquement à 100 % tout au long des championnats nationaux et montrer une condition physique irréprochable.

Nous faisons donc partie des 34 binômes de Fédéral Excellence 1 qui vont arbitrer des matchs de D2 féminine et N1 masculine. Au-dessus, il y a 6 binômes de « pré-élite » et les 26 binômes qui sifflent au plus haut-niveau national et, pour certains, en international.

 

Quand tu dis condition physique irréprochable, ça se traduit comment au quotidien ?

En prenant l'exemple de la prochaine saison, nous avons d'abord un document de préparation physique à suivre impérativement durant l'été. Fin août, début septembre, on va avoir rendez-vous à la maison du Handball à Paris pour une série de tests physiques et des écrits axés sur le code d'arbitrage et des analyses vidéo. Il faut réussir ce moment et, ensuite, enchaîner sur la saison avec des exercices quotidiens qui alternent entre cardio et gainage avec des séquences qui vont de trente à quarante-cinq minutes. Il faut être affûté toute l'année ! Nous consultons un médecin du sport pour la délivrance de l'indispensable certificat médical établi à la suite d'un ensemble d'exercices spécifiques. Nous sommes aussi convoqués à deux stages pendant l'année.

 

Comment arrives-tu à concilier vie professionnelle, vie familiale et arbitrage à haut-niveau ?

C'est une organisation permanente. Je peux concilier, sans trop de difficultés, mes activités professionnelles en informatique avec les moments privilégiés avec mes enfants. L'arbitrage, c'est un investissement lourd. Je planifie mes week-ends en fonction des convocations qui nous parviennent toujours un mois à l'avance. Nous nous déplaçons dans toute la France, il arrive que ce soit du samedi matin au dimanche soir quand on va arbitrer aux extrémités du pays. Il faut tout anticiper : le moyen de transport, les horaires pour respecter tous les délais prévus avant le match, parfois l'hébergement sur place. A ce niveau, les exigences sont très élevées avant, pendant et après chaque rencontre.

 

Mathieu, mécanicien dans l'armée de l'air, vient d'être muté à Orange, ça ne va pas être tout à fait comme d'habitude pour votre binôme... 

Effectivement, ça va être différent. On échangeait beaucoup pendant les voyages puisqu'on habitait tous les deux en Touraine. On se partageait aussi les autres impositions dues à chaque déplacement. Il faut envoyer l'auto-évaluation après chaque match, s'occuper des différentes factures à adresser au club et, éventuellement, du retour du véhicule loué parce qu'on n'a pas le droit d'utiliser notre voiture personnelle au-delà de 600 kilomètres aller-retour. Autant dire que nous louons très souvent !

Là, en fonction de nos lieux d'habitation très éloignés, ça ne va pas faciliter les choses. Ceci dit, nous sommes tout à fait d'accord pour continuer l'aventure en commun.

 

Tu es toujours aussi motivé ?

Oui...et ce n'est pas par l'argent. Avec Mathieu, on a commencé par toucher 46 euros chacun par match en passant du Régional au National, ce qui veut dire aussi avec des déplacements nettement plus longs et contraignants.

Nous recevrons chacun 240 euros pour chaque arbitrage à notre nouvel échelon, c'est mieux mais pas disproportionné si on considère le temps global qu'on consacre pour assurer au mieux notre rôle d'arbitre sur le terrain.

Les plus belles récompenses se vivent sur les terrains. J'ai en mémoire le match entre Palente Besançon et Achenheim la saison passée. Quand les coachs, les joueuses, le public viennent nous remercier après le buzzer, ça fait vraiment plaisir. C'était d'autant plus beau que les Bisontines venaient de perdre à domicile ! C'est le plus important moteur de motivation.

 

C'est donc reparti pour une nouvelle saison avec le CTHB  ?

Je suis Tourangeau, fier de l'être et je suis fidèle à mes origines. Au niveau national, j'ai arbitré pour le club de Saint-Cyr et j'ai continué avec Chambray. Nos arbitrages contribuent aux réponses à apporter par le CTHB dans le cadre des impositions annuelles de la FFHB, on réalise environ un tiers du quota.

Je suis un arbitre qui revendique mon appartenance à la Touraine, à la Ligue du Centre. Je souhaite être le meilleur ambassadeur possible de mon département comme de ma région et je ne tiens aucun compte des sollicitations, qui pourraient être financièrement attractives, de clubs à la recherche de binômes comme celui que nous formons avec Mathieu.

 

 François, pour le site du CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler