Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Les 5 dates de Sophia Fehri
FEHRI SOPHIA
17 Septembre 2019

Les 5 dates de Sophia Fehri

  Capitaine de l'équipe de France et élue meilleur pivot lors du championnat d'Europe juniors en 2013, Sophia a brillamment enchaîné dans son double projet sports-études en sortant du pôle de Chatenay-Malabry avec un bac S en poche assorti d'une mention très bien : « Je me suis alors fixé deux objectifs précis : poursuivre dans le handball de haut-niveau en intégrant le groupe de LFH d'Issy-Paris et réussir mon parcours universitaire en entrant à Sciences-Po. 

  Ma famille aurait bien aimé me voir entrer en fac de médecine à Paris...qui est située juste en face du bâtiment de Sciences-Po dans la même avenue. Je suis allée sur le trottoir de gauche, celui de mon choix, et je ne regrette rien aujourd'hui.

  Ça a été moins positif côté hand. J'ai passé deux saisons blanches en LFH à la suite de ruptures des ligaments croisés du genou droit. J'ai pu me relancer en jouant à Dijon pendant la saison 2018- 2019 et j'ai choisi de signer à Chambray en fonction d'un projet sportif qui vise les compétitions européennes. Je ne suis plus la « petite jeune » prometteuse d'Issy-Paris. Il a fallu que je fasse mon trou pour avoir de plus en plus de temps de jeu à Dijon, pour sortir d'une certaine zone de confort. Je vais continuer à travailler dur pour aider le CTHB à atteindre sa nouvelle cible. Je n'ai pas de temps à perdre, je suis (déjà) au tiers de ma carrière sportive et je veux accomplir les deux derniers au plus haut possible. » 


Cinq dates importantes dans la vie de Sophia


 * 2013 : « Ma première compétition internationale avec l'équipe de France. Beaucoup d'émotions malgré notre onzième place finale et le sentiment qu'il n'y a que le sport pour vivre des moments aussi intenses. »


 * 24 janvier 2016 : « Match de Coupe de France à Chambray (eh oui…). Nous jouons une montée de balle rapide. Le ballon est perdu, je reviens fort pour assurer le repli défensif et ça craque dans le genou droit. C'était ma première blessure... » 


* Avril 2017 : « Quart de finale de Coupe de France (décidément, cette compétition ne me réussit pas!) contre Bouillargues. Je suis en défense, mon adversaire direct vient au contact et m'entraîne dans sa chute. Toujours le genou droit, encore les croisés ! »


 * Juin 2018 : « Gros rayon de soleil après la grisaille : je suis reçue au concours de Sciences-Po qui m'ouvre les portes vers un master en marketing et j'ai l'autorisation de rejouer au hand. La récompense de tous les efforts consentis pour gérer au mieux les exigences universitaires pour réussir ce concours et les exigences sportives de la LFH. J'ai eu la chance d'être soutenue par mes proches et accompagnée par Jean-Paul Martinet en préparateur mental pour m'aider à retrouver pleinement le terrain et la compétition. »


 * Août 2018 : « J'avais choisi le numéro 23 depuis quelques années. J'aimais bien dire que c'était le numéro de Michaël Jordan (un peu d'autodérision sur ma super détente!). J'ai tourné deux pages de ma vie sportive et, dorénavant, je continue d'avancer avec le numéro 25. »


François, pour le CTHB


Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler