Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > L’Europe, ça sera pour plus tard
CTHB-Brest 31 10 2018 (17)
10 Mai 2019

L’Europe, ça sera pour plus tard

CTHB – Besançon : 22-33.

Aïe,aïe,aïe, Besançon était à Chambray pour jouer à fond la carte de wild card, ça n’a pas été le cas du côté chambraisien. Dominées de bout en bout, les joueuses du CTHB iront en Franche-Comté, la semaine prochaine, avec un handicap insurmontable de onze buts.

* Grosse panne offensive :

C’est le principal point négatif de la rencontre pour les Chambraisiennes. Dès les dix premières minutes, Besançon a pu se placer dans les meilleures conditions (1-5) et l’affaire était réglée côté victoire finale quand le tableau est passé de 8-12 à 8-16. Le CTHB avait perdu un tiers de ses 31 possessions, butait sept fois sur Stojak et finissait la première période à six longueurs (12-18).

Pour sa dernière prestation à domicile, le CTHB manquait complètement la reprise (12-22), réagissait quelques minutes (16-22) et retombait dans tous ses travers. Douze balles perdues (on en est donc arrivé à 22 pour l’ensemble du match) et sept tirs stoppés par Frank. A l’inverse, Besançon a su enfoncer le clou en mettant du rythme jusqu’au bout.

* Des stats révélatrices :

12 buts pour 31 possessions en première mi-temps, 10 buts pour 21 possessions en seconde, c’est le bilan offensif du CTHB : 42% au total.

18 buts pour 24 possessions avant la pause, 15 buts pour 21 possessions après le repos, c’est celui de Besançon : 73% au total.

* Un petit goût d’inachevé :

Malgré le manque de résistance de Chambray, les supporters n’ont pas manqué de se faire entendre pendant soixante minutes. Ils attendaient un CTHB volontaire, agressif, bien en place comme la semaine précédente devant Fleury. Ils n’ont pu qu’encourager un groupe qui n’a jamais pu trouver la bonne carburation et qui n’a pas pu fêter, comme il se doit, une belle sixième place finale dans une poule aussi difficile. Dommage…

* La fiche du CTHB : Linda Pradel : 6 arrêts ; Kamilla Kantor : 2 arrêts.

Buteuses : Mouna Chebbah : 4 sur 6 (dont 2 penaltys sur 2) ; Marie François : 4 sur 8 ; Louise Thomé : 3 sur 6 ; Camille Asperges : 2 sur 2 ; Caroline Valente : 2 sur 2 (dont 1 penalty sur 1) ; Emeline Dubois : 2 sur 3 ; Nadia Bellakhdar : 2 sur 6 ; Hawa N’Diaye : 1 sur 2 ; Léa Heuré : 1 sur 1 ; Mathilde Nicollet : 1 sur 1.

                                                                              

François, pour le site du CTHB  

Crédit photo : CLAUDE C.