Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > L'Interview de Jérôme Delarue
JEROME DELARUE 3800px
10 Janvier 2020

L'Interview de Jérôme Delarue

Le nouvel entraîneur du CTHB est un vrai passionné de sport , un touche-à-tout qui a d'abord privilégié le volley et le foot sans négliger le saut en hauteur en athlétisme. Et puis, un jour, au lycée d'Amboise « Je suis entré dans le monde du handball à quinze ans...et je ne l'ai plus jamais quitté. Après le bac, j'ai choisi d'aller à Bourges en BTS maintenance industrielle au lieu de prendre l'option STAPS à Clermont-Ferrand. Le BTS en poche, je me suis demandé ce que je voulais vraiment faire...et la réponse est venue à partir du club de hand de Bléré. J'étais déterminé à m'engager professionnellement dans une seule chose : être dans le monde du sport tous les jours en allant sur le terrain. » Une volonté qui s'est concrétisée avec un poste d'emploi-jeunes au sein du comité d'Indre et Loire en 1998. Très apprécié dans ses rôles d'animateur et d'organisateur, Jérôme a vite franchi l'étape du premier Brevet d’État et il est sorti major de sa promotion en 2004 pour le BE2 : « Il a fallu que je travaille dur pour l'obtenir. Je me suis remis aux études supérieures tout en continuant mes interventions sur le terrain et j'avais aussi une vie de famille. Sans le soutien de Nathalie, ma femme, je pense que ça n'aurait pas été possible ! » Sollicité par Laurent Bezeau pour venir entraîner les moins de 18 à Saint-Cyr, Jérôme a alors fait un nouveau choix : « Je veux devenir entraîneur, faire toutes les formations pour aller haut, très haut. » Une option couronnée de succès qui l'amène, aujourd'hui, sur le banc du CTHB en LBE. 


 Les cinq dates choisies par Jérôme :


 * 1999-2000-2004 : « D'abord l'année de mon mariage avec Nathalie, ensuite la naissance de Chloé et, pour finir, la naissance de Maëlle. Elles forment la base de ma vie ! » 


 * 1998 : « C'est le début de ma carrière professionnelle dans le handball en tant qu'emploi-jeunes au comité. J'étais là pour apprendre et j'ai eu la chance d'être bien entouré. »


 * 2008 : « Je venais de connaître ma première accession au niveau national en tant qu'entraîneur avec Bléré. Saint-Cyr m'a offert l'opportunité d'entrer dans le haut-niveau en devenant l'adjoint de François Berthier et le directeur technique de la formation au club. Une expérience vraiment exceptionnelle ! »  


* Novembre 2015 : « J'avais pris le poste de directeur du centre de formation des garçons à Chartres en 2014. J'avais ensuite intégré le staff de l 'équipe première qui jouait en D1 en avril 2015 et je me suis retrouvé entraîneur numéro un à la suite du départ de Pascal Mahé. On s'est déplacé à Dunkerque sans plusieurs blessés et des indisponibles de dernière minute. On a arraché le point du match nul chez un « gros ». Ce soir-là, je me suis senti légitime pour entraîner et manager à haut-niveau. » 


 * Saison 2018-2019 : « J'étais toujours dans le staff de Chartres et je secondais Jérémy Roussel. Eviction de Jérémy, avec lequel j'adorais travailler, et je me suis retrouvé en première ligne. On a fait une belle saison sportive, conclue par un titre de champion de France de Proligue et l'accession en D1, mais je ne suis pas reconduit. Je venais d'être élu meilleur entraîneur... » 

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler