Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > L'interview de Jovana Stoijkovic
JOVANA PHOTO
07 Février 2020

L'interview de Jovana Stoijkovic

   Dans le monde du handball féminin, Jovana est unanimement considérée comme une belle personne appréciée de tous et une grande professionnelle. Elue meilleure arrière gauche de LFH en 2013, alors qu'elle portait les couleurs du Havre, elle en est à 103 sélections en équipe nationale de Serbie. Un groupe qui vient de terminer sixième aux derniers championnats du monde et qui lui plaît bien : «  On a fait un beau parcours au Japon et je pense que nous sommes capables de nous qualifier pour les prochains Jeux Olympiques. On se prépare à affronter la Hongrie, qui jouera devant ses supporters, la Russie et la Chine. C'est un sacré challenge mais j'y crois vraiment.  Ce serait ma première participation aux Jeux...et c'est le rêve de tout sportif. »

  A 10 ans, avec son premier ballon de hand en main, Jovana n'imaginait pas ce que seraient les vingt années suivantes : «  J'ai connu quatre clubs en Serbie dont celui de Zajecar qui m'a permis de faire le doublé championnat-coupe et de débuter en Coupe d'Europe. A partir de là, j'ai eu des propositions pour venir jouer en France, d'abord deux ans au Havre puis trois ans à Nantes et deux saisons à Brest. J'ai choisi de signer à Chambray pour aider ce club, où je me sens très bien, à se qualifier pour disputer des matchs européens. Mon nouvel objectif personnel correspond à celui fixé par le CTHB et ça me convient parfaitement. »

 

Les cinq dates choisies par Jovana :

 

* 2 janvier 1947 : « Le jour de naissance de ma maman. Une personne qui m'a toujours fait confiance et qui me donne énormément d'amour. »

 

* Juin 2013 : « J'étais dans l'équipe de Serbie qui a été médaillée d'or aux jeux méditerranéens.

Une très belle équipe, avec du caractère et beaucoup de motivation. »

 

* Décembre 2013 : «  C'est la Serbie qui organisait les championnats du monde cette année-là et on a réussi à se qualifier pour la finale contre le Brésil. On a joué devant 20 000 personnes, le record de public dans mon pays pour un match de hand féminin. J'avais 25 ans et des étoiles plein les yeux  après une année exceptionnelle ! »

 

* 19 juin 2016 : «  La date de mon mariage. Ma vie professionnelle n'est pas facile à concilier avec ma vie de couple mais ça se passe bien. Mon mari ne peut pas venir travailler en France. J'ai un visa, pas lui. Il est agent immobilier en Serbie et il continue d'étudier l'Histoire. Heureusement, il y a le téléphone ! »

 

* Mai 2018 : «  J'ai pu soulever la Coupe de France avec l'équipe de Brest après avoir battu Toulon en finale à Bercy. 13 000 personnes dans les gradins dont des centaines de supporters brestois, ça ne s'oublie pas ! »  


François, pour le CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler