Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > L’interview de Manon Houette.
Manon HOUETTE #13
11 Novembre 2022

L’interview de Manon Houette.

   Quand elle a  eu, pour la première fois, un ballon de hand entre les mains, Manon Houette était loin de penser qu’elle évoluerait un jour au plus haut-niveau, que ce soit en club ou avec l’équipe de France : «  Mes premiers pas dans le hand, c’était en compagnie de mon père, qui était président du club de hand de Sillé le Guillaume, et de ma sœur. Personne ne m’a forcée, j’ai joué au tennis, au foot…et finalement j’ai découvert la pratique d’un sport complètement inconnu à la télévision ! J’ai intégré le pôle de Segré, où j’ai joué avec Estelle Nze Minko, puis le centre de formation de Fleury en 2010. »

 Une première étape très importante dans la carrière professionnelle de Manon qui a passé six saisons à Fleury avant de signer à Thuringer en 2016-2017 : «  J’ai senti le besoin de sortir de ma zone de confort et j’ai vécu une année très enrichissante. Je me suis investie  à cent pour cent dans le hand et j’ai amélioré mon anglais pour communiquer au mieux dans un groupe où j’étais la seule Française. Je ne suis restée qu’une saison en Allemagne parce que j’ai été contactée par Metz…et que ça ne pouvait pas se refuser. Je me sentais prête pour jouer au très haut-niveau, sur le plan national et européen en club et sur le plan international en équipe de France. »

 Des titres et des médailles pendant trois saisons exceptionnelles avant une année 2020 plus difficile mais génératrice de nouveaux projets : « J’ai signé à Bourg de Péage en 2021 et j’y ai vécu une très belle saison sportive et humaine. J’ai la volonté de retrouver les matchs de Coupe d’Europe et de continuer à jouer avec de grandes joueuses. Chambray a répondu à cette double volonté avec une richesse de personnalités positives dues au talent, à la culture hand et à l’expérience. L’équipe a tous les ingrédients pour faire une belle saison. »


Les cinq dates choisies par Manon :


      De 2012 à 2016 : Après deux années au centre de formation de Fleury, Frédéric Bougeant m’a fait complètement confiance pour jouer en LFH. Quatre saisons où j’étais soixante minutes sur le terrain à chaque match !


          Eté 2016 : Une médaille d’argent aux Jeux Olympiques, c’est une aventure fabuleuse. Notre parcours a été complètement fou, on avait une équipe assez jeune et on a réussi à atteindre la finale contre la Russie.


      Championnat du monde 2017 : Après l’argent à Rio, c’est la médaille d’or en Allemagne avec une finale gagnée face à la Norvège. C’était magique collectivement et j’ai réalisé une bonne performance individuelle.


      Championnat d’Europe 2018 : Une seconde médaille d’or…et une victoire finale à Bercy contre la Russie. Il y avait la pression mais nous étions prêtes avec un groupe fort et bien décidé à aller au bout.


      Janvier 2020 : Mon genou craque au cours du match contre Toulon. Une année « blanche » côté terrain mais un point d’orgue sur le plan personnel. J’ai pu prendre le temps de me recentrer sur mes objectifs et de me reconstruire physiquement et mentalement.


Le moment du bonus partagé avec Manon :


      Un film : « Forrest Gump » : un destin incroyable qui m’a bouleversée.


      Un livre : « Trouver son Ikigaï » : c’est trouver sa raison d’être en y incluant la joie de vivre et la meilleure connexion possible avec les autres.


      Un plat : J’aime cuisiner…sans avoir de spécialité particulière, excepté le fondant au chocolat. Ce que j’apprécie le plus ce sont des soirées crêpes ou tapas entre amis.


      Un voyage : Je suis allée à Tahiti et Moorea l’été dernier…et j’ai très envie d’y retourner.


      Une belle rencontre (parmi d’autres) : S’il faut en choisir une, j’ai eu la chance d’être sélectionnée en équipe de France au même poste que Siraba Dembélé, une joueuse et une personne exceptionnelles. En terme d’inspiration, c’est l’aura et la classe !  J’ajoute Marie-Hélène Sajka pour la rencontre coup de cœur amical mais j’ai, bien entendu, beaucoup d’autres noms dans la tête et dans le cœur que ce soit en club ou en équipe de France…

                                                                                    

François, pour le site du CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler