Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Paris laminé, pari gagné pour le CTHB
Resizer_16205042728530
08 Mai 2021

Paris laminé, pari gagné pour le CTHB


Chambray – Paris : 25-16


Le CTHB devait gagner ce match pour garder une vraie chance de participer aux joutes européennes en 2021-2022. Chambray a réalisé une très grosse performance et va suivre avec beaucoup d’intérêt les prochains résultats des Nantaises.


Deux breaks précurseurs en première période :


Les huit premières minutes ont donné le ton dans cette rencontre à gros enjeu. Cinq parades de Linda Pradel ont rapidement semé le doute dans les rangs parisiens de l’attaque parisienne, ça n’a pas été le cas côté chambraisien qui a signé le premier break à 5-1.En ajoutant cinq arrêts supplémentaires avant la pause, Linda a retardé une réelle mise en route des Parisiennes qui ont toutefois su réagir au cours des dix dernières minutes précédant la pause pour revenir de 11-6 à 12-11. Paris n’était pas au mieux mais Paris résistait.


2 buts en 27 minutes pour les Parisiennes :


En sortant cinq tirs sur six d’un adversaire qui n’avait pas du tout l’intention de renoncer, Capitaine Pradel a encore fait la première différence derrière une défense bien en place. La suite a été tout simplement exceptionnelle de la part d’un collectif chambraisien en tous points remarquable. Seules Flippes et Ouattara ont réussi à envoyer la balle au fond des filets tourangeaux en 27 minutes ! Paris s’est fracassé contre un véritable mur constitué par des moellons indestructibles et interchangeables. A la 57ème minute, le tableau affichait un improbable 24-13 et le buzzer retentissait à 25-16 après une mi-temps quasi-parfaite d’un CTHB  à 72? réussite offensive (13 buts pour 18 tirs).


Et maintenant, on attend…


Après cette retentissante victoire, le CTHB est assuré de finir cette phase de play-offs au moins à la cinquième  place avec 43 points. Paris terminera  sixième avec 41 points et il reste l’inconnue des derniers résultats de Nantes. Les Nantaises sont en finale de la Coupe EHF. Elles vont jouer contre Siófok, le favori. Une victoire nantaise ouvrirait une wild card supplémentaire et le CTHB pourrait en bénéficier. En cas d’échec de ce représentant français en finale, il restera à Nantes un calendrier hexagonal à très haut régime : Nantes-Brest en championnat le 12 mai puis en finale de Coupe de France le 15 mai avant de jouer l’ultime match en retard à Bourg de Péage. Si Nantes échoue contre Brest et Bourg de Péage, le total de points sera de 42…et le CTHB, automatiquement qualifié pour l’Europe pourrait disputer  la troisième marche du podium final contre Besançon. Rien n’est joué mais tout est possible pour ce CTHB qui aurait, une fois de plus, fait vibrer tous ses supporters dans les gradins de la Fontaine Blanche  si la Covid ne s’en était pas mêlée depuis des mois.


La fiche du CTHB :


Gardiennes : Linda Pradel : 17 arrêts ; Andréa Novellan : 3 arrêts dont 2 penaltys.

Buteuses : Jovana Stoiljkovic : 6 sur 7 (1 penalty sur 1) ; Jannela Blonbou : 6 sur 10 ; Estel Mémana : 4 sur 5 ; Caroline Valente : 2 penaltys sur 2 ; Chloé Roelandt : 2 sur 2 ; Djeneba Touré : 2 sur 2 ; Camille Asperges : 1 sur 1 ; Ana Rodrigues (sortie sue blessure à la 11ème minute) : 1 sur 2 ;  Nina Brkljacic : 1 sur 5 (0penalty sur 1).

François, pour le CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler