Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > PORTRAIT D'UNE BÉNÉVOLE - Valérie Vigouroux
PHOTO2
05 Décembre 2018

PORTRAIT D'UNE BÉNÉVOLE - Valérie Vigouroux

Valérie Vigouroux : «  Quand on veut, on peut. »

 

  Parmi la cinquantaine de bénévoles qui apporte un soutien indispensable à la bonne marche du Chambray Touraine Handball, Valérie Vigouroux constitue, en compagnie de Christian de las Heras,

le socle de base  pour les seize équipes du pôle amateurs.

 Baignée, comme son frère, dans un giron familial qui a toujours entretenu la fibre du bénévolat avec la devise permanente affirmant que «  Quand on veut, on peut. », Valérie y consacre aujourd'hui une grande partie de son temps  : «  Je passe bien plus de 39 heures par semaine (sourire) pour assurer le travail de secrétariat et d'organisation générale pour toutes les équipes, sauf celle de la LFH gérée exclusivement par Catherine Lerouge, mais c'est aussi et surtout un vrai plaisir.

Je donne beaucoup mais je reçois encore plus, que ce soit de la part des parents, des dirigeants, des entraîneurs, des joueurs et des joueuses. Il règne un très bel état d'esprit au CTHB, c'est une vraie famille et je m'y sens bien. »

 

C'est parti de quoi ?

 

Je ne connaissais absolument pas le monde du handball. Dans ma famille, c'était plutôt foot et mes deux enfants ont commencé par la natation. Adrien, le plus jeune, a dû renoncer à ce sport et nous sommes tous entrés dans le monde du hand en 2012 avec Laurent, mon mari, et Clément, mon aîné.

Et puis, il y a eu la rencontre avec David Etcheverry qui m'a parlé de ses soucis avec l'informatique. Même si j'ai arrêté mon métier d'assistante de direction depuis dix-neuf ans pour être régulièrement présente auprès de mes enfants, j'ai continué d'entretenir mes capacités personnelles pour tout ce qui touche au secrétariat...et Christian de las Heras m'a convaincue pour venir le rejoindre et l'épauler dans la gestion du pôle amateurs.

Il m'a même estampillée « secrétaire fédérale » !

 

Et elle a un emploi du temps bien rempli la secrétaire fédérale...

 

Je m'occupe de tout ce qui est lié aux équipes amateurs du club. Ça a commencé par les affiches et les licences puis ça s'est poursuivi par la gestion des plannings, des transports, des classements, de la billetterie en ligne les soirs de match LFH et de toutes les petites choses qui permettent au club de s'appuyer sur une organisation rigoureuse. Il y a parfois des difficultés, des imprévus mais, avec Christian, on essaie toujours de trouver une solution.

Je ne me déplace jamais sans mon « bureau ambulant », c'est-à-dire mon ordinateur portable et je ne le débranche quasiment pas. Il m'arrive de recevoir un message « urgent » à onze heures du soir...et j'y réponds immédiatement le plus souvent !

 

Tu as dit que tu y trouvais beaucoup de plaisir. Quelques exemples ?

 

J'ai noué de très belles amitiés avec d'autres parents ou bénévoles au cours de ces six années. Et puis ce n'est pas parce que je m'occupe principalement du pôle amateurs qu'il n'y a pas de contacts avec tout ce qui concerne la LFH. Qu'il s'agisse des joueuses professionnelles ou des dirigeants les moments de rencontres et d'échanges sont toujours très sympathiques.

Il y a de très beaux moments de partage avec le public les soirs de matchs de LFH et c'est très agréable de voir des supporters du CTHB dans les gradins quel que soit le championnat disputé chaque week-end.

Je pense aussi au mardi après-midi dans le local actuel que nous occupons dans le gymnase de la Fontaine Blanche : je partage le bureau avec Christian de Las Héras, Guillaume Marquès, Vincent Philippart et Aurélien Locatelli. On n'a pas énormément de place mais ça se passe toujours bien !

François pour le CTHB