Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Tout s'est joué en un quart d'heure

25 Septembre 2017

Tout s'est joué en un quart d'heure

Tout s'est joué en un quart d'heure.

CTHB - Metz : 20 - 27.

Comme l'a dit Guillaume Marquès quelques minutes après la rencontre : " C'est toujours très compliqué de jouer contre le Grand Metz qui fait partie des huit meilleures équipes européennes."
Le CTHB a fait mieux que résister pendant les vingt-cinq premières minutes, a subi une baisse de régime décisive durant un sale quart d'heure et a montré un très bel état d'esprit collectif pour finir sur un score honorable.

* Une bonne entame : La leçon d'Issy Paris a été bien retenue, le CTHB est entré tout de suite dans le vif du sujet. Mouna, Nely et Szimonetta ont rendu but pour but d'entrée à Gros, Zaadi et Houette (5-5).

* Chambray passe devant : En jouant vite et précis face à la muraille messine, les joueuses de Guillaume et Vincent ont d'abord pris l'avantage sur un contre d'Erica Tavares (7-6) et Mouna a enquillé trois penaltys qui ont permis au CTHB de mener 9-7 après quinze minutes de jeu.

* Metz revient à hauteur et finit plus fort la première période : Zaadi et Landre ont vite effacé l'ardoise (9-9) et le champion en titre a poursuivi sur le même rythme face à un groupe chambraisien qui n'a pas trouvé son second souffle. Erica et Mouna ont reculé l'échéance jusqu'à 11-11 mais Gros a envoyé du lourd juste avant la pause (12-14).

* Reprise manquée : Szimonetta et Mouna ont encore ramené le CTHB (14-15) à une longueur dès les premières minutes de la seconde période mais ça n'a pas duré. La défense des Lorraines a monté le curseur à l'inverse de celle de Chambray et le fossé s'est creusé en une dizaine de minutes : 15-24.
Un 9-1 messin qui a scellé le sort de la rencontre.

* Chambray n'a pas baissé la tête : Malgré les déferlantes, le CTHB n'a pas renoncé au combat. Erica a stoppé l'hémorragie (16-24), Jacquie a sorti trois parades formidables et, finalement, c'est Chambray qui a gagné le dernier quart d'heure 5-3 avec des déboulés victorieux de Louise et Erica.

Le CTHB s'est incliné mais il a montré de belles choses.

La fiche :

  • CTHB : Linda (1ère à 30ème) : 1 arrêt ; Jacquie : 5 arrêts dont 1 penalty.
  • Buteuses : Mouna : 6/12 (4 penaltys sur 4) ; Erica : 5/8 ; Nely : 4/5 ; Szimonetta : 3/7 ; Louise : 2/2.
  • Metz : Rajcic : 8 arrêts.
  • Buteuses : Zaadi : 6/8 (1 penalty sur 1) ; Flippes : 5/5 ; Maubon : 4/5 ; Gros : 4/9 ; Landre : 3/3 ; Houette : 2/5 (0 penalty sur 1) ; Smits : 1/1 ; Nocandy : 1/1 ; Luciano : 1/1.

Pour Eric Baradat, le CTHB peut terminer dans le top 5 :

Présent dans les gradins de la Fontaine Blanche, Eric Baradat, l'entraîneur de l'équipe de France des U 19 féminines, a apprécié la qualité du hand pratiqué par les deux formations :

"Ça s'est joué sur la profondeur de banc. Chambray a tenu bon pendant plus de vingt minutes mais était en surrégime. A partir du moment où l'investissement du CTHB a baissé, Metz a fait payer l'addition. C'est une équipe qui a confiance en ce qu'elle fait, qui a les ingrédients pour gagner et qui fait tout ce qu'il faut pour faire lâcher l'adversaire.

Chambray est une équipe séduisante qui montre de la cohérence dans son jeu collectif et que je vois finir dans le top 5 cette saison. On voit que ça bosse bien à l'entraînement et ce match sera plein d'enseignements pour la suite du championnat. L'absence de Vanessa Boutrouille a été pénalisante mais les entraîneurs ont pu mettre en place d'autres associations intéressantes dans le jeu offensif.

J

'ajoute pour terminer que le poids des ans ne pèse pas sur les épaules de Jacquie Oliveira. Elle a encore fait des parades de grande classe dans cette rencontre."

Pour le site du CTHB,
François Lebeau