Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Trois grands cols pour finir !
Resizer_16192887673810
24 Avril 2021

Trois grands cols pour finir !

Le CTHB est à cinq heures de la fin d’un championnat qui aura connu bien des aléas avant d’arriver à son terme. Au moment d’entamer le sprint final, Chambray reste en course pour l’Europe au sein d’un peloton de six candidats.


Sans surprise, Brest et Metz, sont pratiquement assurés de se disputer le titre de champion de France. Derrière ce duo majeur, la lutte est très ouverte.


Le classement actuel derrière Brest (1er avec 47 points) et Metz (2ème avec 44 points) :


3- Besançon 39 points avant d’aller à Bourg de Péage et de recevoir Nice puis Metz

4- Paris 38 points avant de recevoir Metz puis de se déplacer à Nantes et Chambray

5- Chambray 38 points avant de recevoir Brest, d’aller à Metz et de finir à domicile face à Paris

6- Nantes 33 points mais les « travaux forcés » pour des Nantaises toujours en course sur trois tableaux qui pourraient jouer 11 matchs en un mois si elles se qualifient pour la finale de Coupe de France :

<!--[if !supportLists]-->-        <!--[endif]-->Coupe de France : Nantes-Nice demi-finale le 25 avril 

<!--[if !supportLists]-->-        <!--[endif]-->LBE : Nice-Nantes le 28 avril, Nantes-Paris le 1er mai et il faut y ajouter deux matchs en retard (Bourg de Péage-Nantes et Metz-Nantes) et trouver une date pour l’ultime choc Nantes-Brest

<!--[if !supportLists]-->-        <!--[endif]-->Coupe d’Europe en EHF : participation au tournoi final à quatre équipes les 8 et 9 mai ; demi-finale Baia Mare-Nantes avant une finale éventuelle face au vainqueur de Siofok (Hongrie)- Herning (Danemark)

7- Nice 33 points avant de recevoir Nantes, d’aller à Besançon et de recevoir Bourg de Péage

8- Bourg de Péage 31 points avant de recevoir Besançon (et Nantes en match en retard) puis de se déplacer à Brest et à Nice

 

Jérôme Delarue : « On peut terminer entre 3 et 6. »


L’entraîneur du CTHB est dans les starting-blocks, au diapason de son groupe qui met tous les ingrédients à l’entraînement pour atteindre l’objectif européen : « Bien qu’il s’agisse d’affronter, coup sur coup, trois des meilleures équipes du championnat, on ne doit rien s’interdire. Il  n’y a rien à calculer, on est toujours dans les clous pour terminer entre 3 et 6. Nous abordons cette dernière phase en bonne position et ça va être la période la plus vibrante parce qu’on a tout à gagner et rien à perdre en se confrontant à Brest, Metz et Paris. On a travaillé toute la saison pour en arriver là, on y est et il va falloir mettre le maximum d’énergie, générosité et implication pour finaliser. On a mérité d’être à la lutte pour finir dans le top 5, il faut répondre présent pendant ces trois heures de jeu décisives et terriblement excitantes pour passer de la possibilité à la réalisation d’un objectif fort ! »

         

François, pour le site du CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler