Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Trop d’échecs au tir
IMG_5465
19 Octobre 2022

Trop d’échecs au tir

Chambray – Metz : 21-31


Metz a subi, dimanche dernier, la loi des Danoises d’Ejsberg en Ligue des Champions et le 35-28 est resté en travers de la gorge du leader de LBE. Les Messines ont immédiatement pris la direction de Chambray après cette rencontre pour préparer très sérieusement le CTHB – Metz programmé juste avant la trêve internationale.


Chambray n’a inscrit que trois buts dans les seize premières minutes :


Le premier quart d’heure a été totalement dominé par le leader. Une défense bien en place qui n’a encaissé que trois buts, dont un penalty, et une attaque qui a constamment troué le rideau adverse avec neuf ballons dans les filets sur treize tentatives.


Une bonne réaction du CTHB :


Menées 3-9, les Chambraisiennes ont ensuite fait jeu égal jusqu’à la pause (11-17). Manon Houette et Melvine Deba ont été les fers de lance de la révolte tourangelle en réalisant un 4 sur 5 pour la première et un 3 sur 4 pour la seconde. La vitesse d’exécution a constitué la meilleure arme pour prendre en défaut le repli messin ou bénéficier de bons décalages.


De Paula et Burgaard mettent le feu :


Les Chambraisiennes savaient que la moindre baisse de régime serait payée cash et ça s’est vérifié à la reprise. Les accélérations foudroyantes de De Paula (5 sur 6 en seconde période) et Burgaard (impeccable au tir avec 3 sur 3 dans chaque mi-temps) ont envoyé le CTHB dans les cordes en vingt minutes (19-28).


Agathe Quiniou et Camille Depuiset au top :


Malgré le festival offensif des artilleuses messines, Agathe Quiniou a sorti sept belles parades qui ont réduit le fossé à dix buts au buzzer. Un écart plutôt sévère au final, qui aurait pu être amoindri si Metz avait été plus justement sanctionné sur plusieurs actions défensives, mais qui tient aussi au nombre trop important des échecs au tir des Chambraisiennes. Camille Depuiset a réalisé dix-huit arrêts au cours de l’heure de jeu, pas très loin du nombre de buts inscrits par un CTHB qui a manqué six penaltys et s’est montré trop inefficace dans l’ensemble : 11 buts pour 23 tirs avant le repos puis 10 buts sur 22 tirs. Ceci explique cela.


La fiche du CTHB :

Gardiennes : Granlund (1ère mi-temps) : 3 arrêts dont 1 penalty ; Quiniou : 7 arrêts.

Buteuses : Houette : 6 sur 8 (3 penaltys sur 4) ; Van der Heijden : 4 sur 6 ; Deba : 3 sur 4 ; Lagerbon : 3 sur 6 (0 penalty sur 1) ; Pina : 1 sur 1 ; Dembele : 1 sur 2 ; Stoiljkovic : 1 sur 4 (1 penalty sur 2) ; Mielke-Offendal : 1 sur 5 (1 penalty sur 3) ; Brkljacic : 1 sur 6 (0 penalty sur 2) ; Ekoh : 0 sur 2.

 

François, pour le site du CTHB   

Crédit photo Flavien Girault

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler