Chambray Touraine Handball

Actualités > Article > Valentin Porte, parrain du CTHB
IMG-20190427-WA0004 1540PX
29 Avril 2019

Valentin Porte, parrain du CTHB

   Valentin Porte, aujourd'hui capitaine de l'équipe de Montpellier en LNH,  est le parrain du Chambray Touraine Handball. « Un parrain en or ! » comme aime le souligner Guillaume Marquès.

L'or des trois médailles conquises face aux meilleures formations d'Europe en 2014 et aux meilleures équipes mondiales en 2015 et 2017 mais aussi le métal évoqué lorsqu'on parle d'une « personne en or ». Valentin a dû travailler dur et continuellement pour entrer au pôle de Chartres puis en Nationale 2 avec le club de Chartres-Mainvilliers avant de devenir professionnel à Toulouse (premier contrat pro à 18 ans) puis de savourer sa première cape d'international en France A à 22 ans.

Le chemin vers les sommets a été long, difficile, rendu encore plus compliqué par une fracture du radius gauche lors de la saison 2015-2016, mais Valentin est un exemple de combativité permanente, de volonté continuelle de progresser et de fidélité à Toury, son club d'origine, et à la Région Centre.

 C'est Fabrice Choffy, son ami de toujours et l'un des hommes de base du CTHB, qui en parle le mieux : «  J'étais voisin de la famille Porte à Toury. Je m'étais déjà investi dans le club de handball et Valentin est venu nous rejoindre très rapidement (à Toury, c'était foot ou hand…). Pour l'anecdote, il a commencé comme gardien de buts jusqu'à 14 ans avant de prendre le poste d'ailier droit (un gaucher, c'est toujours utile!).

 A 15 ans, il a gagné le championnat régional avec Toury (c'est le seul titre régional du club)...et la coupe s'est cassée en lui échappant des mains lors de la remise des récompenses !

 Il n'a rien oublié de sa jeunesse et tient à conserver le numéro 28 (Eure et Loir) sur son maillot depuis qu'il est professionnel. Le sportif est remarquable, l'homme est humble et fiable. »

Un handballeur apprécié de tous et en particulier par Patrice Canayer, l'entraîneur de Montpellier :

«  Valentin est un joueur franc, compétitif, généreux, avec des qualités physiques hors normes, un jeu de percussion et une pointe de fraîcheur. »

 

Le palmarès de Valentin  (né le 7 septembre 1990 à Versailles) :

* Première sélection en France A le 7 janvier 2013. Il en est à 115 sélections et 285 buts.

* Médaillé d'or en 2014 aux championnats d'Europe, en 2015 et 2017 aux championnats du monde.

* Médaillé d'argent en 2016 aux Jeux Olympiques de Rio.

* Médaillé de bronze aux championnats d'Europe en 2018 et du monde en 2019.

* Vainqueur avec Montpellier de la Ligue des Champions et du trophée des champions (créé par la LNH) en 2018.

 

 

Trois questions à Valentin Porte qui a donné le coup d'envoi de la rencontre CTHB – Fleury :

 

Qu'as-tu pensé de ce match entre Chambray et Fleury ?

 Très franchement, j'ai été agréablement surpris par la qualité du jeu collectif du CTHB. Malgré les blessées, le groupe chambraisien s'est comporté en équipe sereine. Il y a eu de la maîtrise pendant soixante minutes, ce qu'il faut toujours souligner parce que ce n'est jamais facile à réaliser.

L'écart s'est fait au fur et à mesure, sans trop de précipitation, à partir de la solidité de la défense. Ce n'était pas certain au vu de la fin de la première mi-temps quand Fleury a comblé la moitié de son retard de 17-13 à 17-15. Il aurait pu y avoir des regrets, ça n'a pas été le cas et je dis que c'est un bon match du CTHB au sens où l'équipe a fait un bon match quand l'écart final est le plus important. Bravo aux Chambraisiennes de s'être imposées de neuf buts !

 

Comment expliques-tu la saison très moyenne de Montpellier en LNH et en Ligue des Champions ?

 Ça ne s'est pas enclenché correctement dès la préparation pendant l'été. On est parti sur de mauvaises bases et on a traîné ce boulet sans pouvoir s'appuyer sur du solide. La cohésion a manqué au sein du groupe et l'état d'esprit n'a pas été celui de la saison précédente où nous ratons le titre national de très peu avant de gagner la Ligue des Champions. Depuis septembre, nous étions attendus partout, toutes les équipes voulaient battre le champion d'Europe...

 

Un point sur l'équipe de France dans la course à la qualification pour l'Euro 2020 ?

 L'équipe de France est en reconstruction. Ce n'est pas simplement un mot, c'est la réalité. Il y a un nouveau mode de fonctionnement avec de jeunes joueurs qui sont arrivés. Le potentiel est là, il faut qu'on en tire, tous ensemble, la quintessence. Après les deux victoires initiales face à la Lituanie et  la Roumanie, il y a eu faux-pas contre le Portugal (défaite 33-27). Nous nous sommes immédiatement réunis, nous avons mis les choses à plat et nous avons gagné la deuxième manche 33-24 face aux mêmes Portugais. Ça prouve le sérieux dont nous sommes capables, un paramètre indispensable en janvier 2020...parce que, là aussi, nous serons attendus !

 

* Le tournoi « Valentin Porte », disputé sur herbe par les plus de seize ans, aura lieu le dimanche 23 juin à Toury.

 

François, pour le site du CTHB

Nous utilisons différentes technologies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Merci de cliquer sur le bouton pour donner votre accord.

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici

Annuler